Innocence

13 ans, depuis pas mal de temps je me fais du bien tous les soirs et même parfois dans la, journée... Les filles ne me préoccupent pas encore et dans les années 60 le sexe est tabou et les connaissances inexistantes.

Remariage d'une soeur de mon père, mariage modeste, en famille. Problèmes pour loger les invités, certains camperont dans le jardin ! La chambre aux lits superposés m'est dévolue j'aurai celui du dessus et Marylène celui du dessous.

Commentaire « Ils ont déjà couché ensemble » ! Le commentaire a amusé, je n'ai pas compris pourquoi et je pense que Marylène non plus.

Oui ! nous avons déjà couché ensemble, et dans le même lit quand nous allions en vacances chez les grands-parents ! Cela fait quelques années, les grands-parents ayant disparu. Soirée d'avant mariage, bon repas, quelques gags... au lit il faut être en forme demain matin !

Marylène a trois mois de plus que moi ! Mise en tenue de nuit séparément dans la salle de bains, bisous, au lit !

Je n'arrive pas à dormir, je suis en érection et hésite à me calmer de peur de faire bouger le lit ! Marylène semble dormir comme je ne tiens plus j'y vais !

  • Tu te fais du bien ?

Tout penaud je ne réponds pas.

  • Tu sais moi aussi je me fais souvent du bien !
  • Si tu descends me montrer comment tu fais, je te montrerai comment je fais

Cette proposition saugrenue explose dans ma tête, me montrer me branlant... non, mais d'un autre côté voir une fille le faire... ! Je descends !

  • Allonges-toi et vas-y

Je m'allonge, elle s'assied à côté de moi, je baisse ma culotte de pyjama, mon érection à disparu mais après quelques mouvement elle réapparait !

Gêne au début, puis excitation je ne tarde pas à décharger sur mon ventre. D'habitude je jouis dans le mouchoir mais là il fallait qu'elle voit !

  • A moi maintenant

Nous échangeons nos positions, elle relève sa chemise de nuit et me découvre ce qui jusqu'à maintenant ne m'avait pas intéressé ! Petite touffe de poils, petits morceaux de peau, petite ouverture... je ne m'étais pas imaginé la différence filles /garçons ! Je savais qu'elles ne faisaient pas pipi debout, qu'elles n'avaient pas de zizi, mais je n'avais jamais cherché plus.

Je suis subjugué par cette découverte, je viens de basculer dans la sexualité et n'en sortirai plus jamais ! Cuisse largement ouvertes, son index a tritouillé la petite partie enflée au dessus de l'ouverture, elle a respiré fort, et a poussé un petit gémissement !

  • T'as vu

Elle a rabattu sa chemise de nuit, je suis remonté me coucher !

  • Vous avez bien dormi ? Vous avez été sage j'espère !

La réflexion de mon oncle a amusé, mais mais cette fois j'ai commencé à en comprendre le sens ! Absent toute la journée, ma mère me demande sans arrêt si je vais bien... Je ne pense qu'à l'heure du coucher et à recommencer ! La journée a été longue, enfin nous voici dans la chambre !

  • Tu veux que je te le fasse ! et tu me le feras !

J'avais rêvé de la même chose qu'hier mais pas à cela !

Allongé culotte de pyjama baissée, sa main commence à me décalotter !

  • C'est marrant, ça fait mal ?

Non ça ne fait pas mal, c'est bon vas-y ! la tension monte, monte jusqu'au jet libérateur ! Bien meilleur que quand on le fait soi même ! J'en ai un peut partout sur le ventre et avec son doigt elle touche et étale !

  • C'est marrant, ce sera son seul commentaire.

A moi maintenant elle me guide, me recommande de ne pas enfoncer le doigt dans le trou !

  • C'est pour y enfoncer popaul, c'est quand on veut faire des enfants

Là encore je ne m'étais jamais posé la question. J'ai fait les tritouilles que je lui avais vu faire, elle a respiré fort, a gémi, m'a dit c'est bon arrête ! Nuit de sommeil, la fête est finie, séparation chacun rentre chez soi ! Ca y était, le poison, le virus, je ne sais comment dire, était dans mon sang, j'avais basculé de l'innocence à l'obsession !